La précarité alimentaire

Le ventre vide, le cœur gros et deux euros

Quelque part en France, une mère et ses trois enfants, une puéricultrice et un professeur des écoles ont dû faire face au manque de nourriture et à la précarité extrême. Un jour, à la fin du mois ou à répétition, côtoyée, constatée ou subie, ils racontent la faim.

Quelques liens en complément :

2 Comments

  1. sinem février 15, 2021
  2. professeur.np février 15, 2021

Leave a Reply